Se connecter

S'inscrire

Créer un compte
PRENDRE CETTE FORMATION

Le respect dans le couple

Ayez toujours à l’esprit le but du mariage. Le but ultime, le but absolu.
En termes kabbalistiques, on dit que l’Homme fait, grâce au couple, le tikoun (réparation) de sa néchama. Comprenne qui peut. Mais en pratique, cela revient à un seul mot, très simple et compréhensible par tout le monde : s’écraser.

C’est la première surprise que j’ai moi-même découverte en tant que ‘hatan : on ne se marie pas pour faire des enfants, ni pour ne pas rester seul, mais pour apprendre ce qui est une des choses les plus difficiles qui soit : s’écraser.

S’écraser, c’est apprendre à accepter l’avis de l’autre même si on a raison, c’est donner sans compter et surtout, sans chercher à recevoir. C’est fonctionner exactement à l’inverse de son instinct, c’est devenir Homme et s’élever spirituellement.

N’oubliez jamais que chaque homme et chaque femme n’a qu’une moitié d’âme. L’autre moitié, complémentaire, se trouve chez son mazal. En formant un couple uni, les deux moitié d’âme se retrouvent et constituent à nouveau une seule âme, parfaite. Chaque différence, en terme de caractère, de notre conjoint est une bénédiction, elle permet à tous les deux de s’améliorer en se rapprochant de l’autre.

Ainsi quand une personne maniaque est mariée avec un  conjoint désordonné, elle aura l’opportunité d’apprendre à ne pas exagérer, alors que le conjoint pourra se discipliner un peu mieux. On ne voit pas toujours où au premier coup d’œil, mais dans chaque couple il y a de la sorte des « défauts » que l’autre aidera tout naturellement à améliorer – pour peu qu’on l’écoute !

Une personne mystique deviendra un peu plus raisonnable avec une personne terre à terre, un coléreux se calmera avec un flegmatique… Il ne s’agit pas forcément, tout de suite, de changer, mais déjà d’accepter, d’écouter, de prendre en compte l’autre. Cela ne pourra évidemment pas fonctionner si chacun campe sur ses positions ! De plus, ce déséquilibre inhérent à chaque personnalité, rééquilibré grâce au couple est d’un grand bienfait pour les enfants qui auront plus de chances d’être, à leur tour, plus équilibrés.

En fait, grâce à la vie de couple, Hachem nous a donné LE meilleur moyen de nous rapprocher de Lui. Donc attention, cela signifie que, de même, en s’éloignant de son conjoint, on s’éloigne de Lui…

Le défi du mariage nécessite l’engagement des trois P : Pratique, Patience et Persistance.

Appliquez-les et vous en tirerez les bénéfices. Même si un seul des partenaires est prêt à faire un effort concerté pour changer, les résultats au sein de la relation peuvent tout de même être appréciables.

Participez a cette e-formation , profitez de nouveaux cours inédits sur le respect du couple et n’hésitez pas a poser des questions si vous en avez .

Rav Ron Chaya 

 

* texte http://gamzouletova.blogspot.co.il/
PRENDRE CETTE FORMATION
PRENDRE CETTE FORMATION
  • ACCES ILLIMITE
  • Certificat de Formation
93 ELEVES INSCRITS
  • Rav Ron Chaya
  • Rav Ron Chaya
  • Rav Ron Chaya
  • Rav Ron Chaya
  • Rav Ron Chaya
Le Rav Ron Chaya a besoin de nous !Sefer Torah
Prions l'un pour l'autre !Prie pour moi
Restez connecté(e) avec le Rav Ron chayaSefer Torah
WebRadio MyLeava
Sefer Torah

Rechercher un terme

Catégories

Derniers Cours Vidéo

Template Design © VibeThemes. All rights reserved.